L’objectif de ces éléments signalétiques est de proposer l’information de façon ludique par sa nature et ses implantations. Les éléments viennent se greffer sur l’environnement aux alentours du musée.
Le but de ces éléments est de faire penser aux élèves de l’école du Bauhaus qui réutilisaient des matériaux, des supports... dans leurs éléments créatifs.
Ce projet s'articule autour des couleurs primaires, une notion importante du Bauhaus et de la police de caractère Bifur dessinée par le typographe Cassandre en 1929.
Parcours jardin des Tuileries

Signalétique greffée sur les arbustes de l'allée centrale du jardin.

Les panneaux indiquent la direction et la nature de l'information.

L'habillage des chaises informe sur le thème de l'exposition et permet à l'information de "voyager" à travers le jardin.

Des kakemonos viennent mettre en valeur l'entrée côté jardin du musée tout en donnant les informations complètes.

Parcours rue de Rivoli
En sortant du métro le visiteur fait face au passage piéton qui l'informe de cette exposition.

Pour ensuite suivre un tracé et les kakemonos qui vont l'emmener jusqu'à l'entrée du musée.

Il finira son parcours sur le stop-trottoir qui marque l'entrée du musée.

Projet réalisé en groupe avec Julie Bizingre, Carine Bonnisse, Margot Gesp, Rudy Guallar et Mathilde Léonetti.

You may also like

Back to Top